Outils de suivi

Le cahier de texte est un outil prédagogique précieux : il est tenu à jour régulièrement et peut être ensuite consulté par les élèves, le proviseur, le proviseur-adjoint, les conseillers d'éducation, les inspecteurs, les parents d'élèves. Par ailleurs, des salles de travail aménagées peuvent accueillir, en dehors des heures de cours, les élèves qui souhaitent s'avancer (de manière autonome) dans leur travail scolaire.

Le suivi pédagogique des classes est assuré, au moment des conseils de classe, par le proviseur, les proviseurs-adjoints et les conseillers principaux d'éducation.

Délégués de classes

Les élèves de chaque classe ont élu pour l'année scolaire deux délégués titulaires et deux suppléants qui participent aux conseils de classe ainsi qu'aux autres instances de la vie lycéenne (CVL, CAVL, etc.).

Des délégués parents (titulaires et suppléants) représentent les associations de parents d'élèves du lycée (PEEP et FCPE) dans chaque classe aux conseils de classe.

Lutte contre le décrochage scolaire

La prévention du décrochage scolaire, qui concerne toute la communauté éducative, est mise en œuvre de manière concrète à travers le Groupe de prévention du décrochage scolaire (GPDS). Ce groupe réunit l'ensemble des acteurs susceptibles de contribuer à la compréhension et à la prise en charge de la problématique de l'élève dans sa globalité. Impulsé par le chef d'établissement, il regoupe le professeur principal de chaque classe, le conseiller principal d'éducation, le psychologue de l'Éducation nationale et l'infirmière de l'établissement.

Afin d'agir sur la prévention du décrochage au lycée en sécurisant le parcours des élèves vers l'acquisition du diplôme, deux dispositifs complémentaires sont mis en œuvre :

  • la possibilité pour les candidats qui ont échoué à l'examen du baccalauréat, du brevet de technicien, du brevet de technicien supérieur (BTS) et du certificat d'aptitude professionnelle (CAP), de pouvoir demander à bénéficier de la conservation des notes égales ou supérieures à la moyenne, pendant les 5 sessions suivantes.
  • le droit à une nouvelle préparation à l'examen aux élèves ayant échoué à l'examen du baccalauréat ou aux examens du brevet de technicien, du brevet de technicien supérieur et du certificat d'aptitude professionnelle dans l'établissement dont ils sont issus à la rentrée scolaire qui suit cet échec.

L'innovation pédagogique est un levier majeur pour proposer aux élèves des modalités de re-préparation de l'examen différentes de celles qu'ils ont déjà connues.

Par ailleurs, la Semaine de la persévérance scolaire valorise le travail réalisé tout au long de l'année dans les établissements scolaires en matière de prévention du décrochage et permet de mobiliser l'ensemble des acteurs et des partenaires concernés. Elle est le point d'orgue des actions des équipes conduits durant l'année. Cette semaine permet des échanges renforcés entre toutes les personnes en lien avec les jeunes (membres de communauté pédagogique et éducative, ainsi que les parents, les partenaires externes (collectivités, associations…) et les jeunes. C'est une occasion de valoriser les jeunes et d'écouter leurs motivations et leurs aspirations. Elle se tient dans les académies de novembre à mars, période pendant laquelle le décrochage des élèves est le plus élevé. Toutes les académies la mettent en œuvre.