Les sections européennes sont ouvertes aux lycéens des voies générale, technologique et professionnelle. Ces sections ont pour objectif de favoriser la maîtrise avancée d'une langue vivante par les élèves et l'ouverture européenne et internationale des établissements.

À qui s'adressent-elles ?

Les sections européennes sont ouvertes à des élèves désireux d'approfondir leur maîtrise d'une langue vivante étrangère. Ces élèves motivés sont accueillis dès la seconde.

Spécificités des enseignements

Les enseignements dispensés dans ces sections reposent sur les programmes en vigueur. Ils sont cependant aménagés. Ainsi, au lycée, une ou plusieurs disciplines non linguistiques (DNL) sont enseignées en partie dans la langue de la section.

Des activités culturelles et d'échanges sont également organisées, visant à faire acquérir aux élèves une connaissance approfondie de la culture du ou des pays dans lesquels est parlée la langue de la section.

Au lycée Montesquieu, de la seconde à la terminale, trois sections européennes sont proposées :
• anglais/physique-chimie,
• anglais/sciences économiques et sociales,
• espagnol/histoire-géographie.

Particularités en vue de l'obtention du baccalauréat

Pour obtenir l'indication “section européenne” sur le diplôme de baccalauréat, le candidat scolarisé dans une section européenne doit satisfaire aux conditions suivantes :

  • avoir obtenu une note égale ou supérieure à 12 sur 20 à l'évaluation commune de la langue vivante de la section de la classe de terminale ;
  • avoir obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à une évaluation spécifique de contrôle continu visant à apprécier le niveau de maîtrise de la langue acquis au cours de la scolarité en section européenne.

L'évaluation spécifique de contrôle continu prend en compte :

  • le résultat d'une interrogation orale en langue de 20 minutes * (avec un temps de préparation de 20 minutes), qui a lieu à la même période que les autres évaluations communes de la classe de terminale, comptant pour 80 % de la note globale ;
  • la note sanctionnant le travail de l'élève effectué en langue étrangère dans la discipline non linguistique au cours de la classe de terminale, qui compte pour 20 % de la note globale. Elle est conjointement attribuée par le professeur de langue et le ou les professeur(s) de la ou les discipline(s) non linguistique(s) ayant fait l'objet d'un enseignement dans la langue de la section.

La note finale attribuée à l'évaluation spécifique est prise en compte pour le calcul de la moyenne du candidat au baccalauréat, suivant les modalités prévues pour les enseignements optionnels.


* L'épreuve est assurée par un professeur de la langue vivante de la section et, sauf impossibilité, par un professeur de la discipline non linguistique ayant fait l'objet d'un enseignement dans cette langue. Ces professeurs ne peuvent pas examiner leurs élèves de l'année en cours. L'interrogation orale comporte deux parties de même durée et d'importance égale dans l'attribution de la note.
La 1re partie, conduite dans la langue de la section, prend appui sur un ou deux document(s) ou un support d'activités se rapportant à la discipline ou au champ disciplinaire dont l'enseignement a été dispensé en langue étrangère. Le sujet, qui doit être inconnu du candidat, lui est remis par le ou les examinateur(s). Lors de cette première partie de l'épreuve, le candidat doit donner la preuve qu'il sait rendre compte du ou des document(s) de manière précise et nuancée, qu'il sait en dégager les idées principales et les enjeux. Le jury prend en compte : la clarté de l'exposé et l'intelligibilité du contenu exprimé par l'élève ; l'aptitude à analyser et à argumenter ; la qualité de l'information et la culture du candidat, dans le domaine considéré ; la richesse et la précision de l'expression et la correction grammaticale de la langue parlée.
La 2e partie de l'interrogation consiste en un entretien, conduit dans la langue de la section, qui porte sur les travaux et activités effectués dans l'année, dans la discipline non linguistique et, de manière plus générale, dans le cadre de la section. La liste des questions étudiées dans cette discipline est fournie à titre d'information par le candidat le jour de l'épreuve. L'entretien peut également porter sur l'ouverture européenne ou orientale et les diverses formes qu'elle a pu prendre dans l'établissement : partenariat, échanges, clubs, journaux, relations internet, etc. L'entretien est conduit de manière à valoriser le parcours du candidat et ses acquis au sein de la section. Le candidat doit donner la preuve de son aptitude à interagir avec son interlocuteur sur des sujets relatifs à un domaine connu, à donner un avis, une information, à formuler une appréciation et plus généralement à participer à un échange de manière active.