Les élèves sont répartis en classe de première générale dans les enseignements de spécialité conformément à leurs choix, avec l'accord des représentants légaux, et selon les spécificités d'organisation de l'établissement.

Des conventions peuvent être mises en place entre deux établissements géographiquement proches afin de permettre à leurs élèves de suivre des enseignements de spécialité qui ne seraient pas offerts dans leur lycée de scolarisation. Lorsque des solutions proches ne pourront être trouvées, et dans des cas exceptionnels, un des enseignements pourra être suivi à distance, notamment dans le cas où il serait proposé par le CNED. Lorsque le choix des enseignements de spécialité nécessite un changement d'établissement, une procédure d'affectation particulière peut être mise en place au niveau académique. L'ensemble du processus doit permettre d'assurer une large gamme de choix d'enseignements de spécialité.

Une fois engagé dans le cycle terminal conduisant au baccalauréat, chaque élève accède en fin de première à la classe de terminale après avoir choisi deux enseignements de spécialité sur les trois suivis en classe de première.

Après un premier échec au baccalauréat, le redoublement de la classe terminale pour l'élève est un droit.