Depuis le 2 novembre 2020, un protocole sanitaire renforcé s'applique à toutes les écoles, tous les collèges et lycées. Au regard de l'évolution du contexte épidémique, et après concertation avec les organisations syndicales, chaque lycée met en place un plan de continuité pédagogiquequi garantisse au moins 50 % d'enseignement en présentiel pour chaque élève. Les modalités d'organisation sont laissées à l'appréciation des chefs d'établissement : l'accueil en demi-groupes ; l'accueil par niveau ; le travail à distance un ou deux jours par semaine.

Afin d'assurer l'égalité de traitement des candidats dans le cadre de l'examen et de garantir le niveau de leurs apprentissages dans la perspective de l'entrée dans l'enseignement supérieur, les élèves de terminale bénéficieront prioritairement, dans la mesure du possible, des enseignements en présentiel, notamment pour ce qui concerne les enseignements de spécialité.

Pour tenir compte des conséquences de la crise sanitaire sur les conditions de préparation du baccalauréat général et technologique, et afin de privilégier le temps d'apprentissage des lycéens dans cette période, plusieurs mesures sont mises en place, à titre exceptionnel, pour l'année scolaire 2020/2021.

Ces mesures ont été prises après échange avec le comité de suivi de la réforme et à la suite d'une large concertation avec les organisations syndicales représentatives des personnels et les élus des conseils académiques de la vie lycéenne. Elles permettront aux élèves de travailler en toute sérénité cette année, pour un baccalauréat réussi et une bonne entrée dans l'enseignement supérieur.

Évaluations communes (classes de première et terminale)

Les trois sessions d'évaluations communes de première et de terminale de l'année 2020/2021 sont annulées et remplacées par les moyennes des bulletins scolaires pour les élèves de première et terminale.

En lycée général, les matières concernées par l'annulation des évaluations sont :

  • l'histoire-géographie,
  • les langues vivantes A et B,
  • la spécialité qui n'est pas poursuivie en terminale,
  • l'enseignement scientifique.

Cette adaptation concerne les élèves de terminale, qui passeront leur bac en 2021, comme les élèves actuellement en première.

Épreuves anticipées de français (classe de première)

Pour la classe de première, les épreuves anticipées de français écrites et orales sont maintenues :

  • l'épreuve écrite de français se tiendra le 17 juin 2021 ;
  • l'épreuve orale de français s'étendra du 21 juin au 2 juillet 2021.

L'épreuve orale de français sera aménagée pour que soient prises en compte les conditions particulières d'apprentissage des élèves depuis mars 2020. Ainsi, pour la voie générale, les descriptifs des activités pourront ne compter que 14 textes (au moins trois extraits des œuvres intégrales au programme par objet d'étude, afin de soutenir la préparation des élèves à l'exercice écrit de la dissertation) ; les professeurs auront évidemment toute liberté de mentionner davantage de textes (issus des œuvres intégrales ou des parcours sur ce descriptif).

L’épreuve écrite de français demeure inchangée.

Épreuves de spécialité (classe de terminale)

Les épreuves terminales d'enseignement de spécialité, qui devaient se tenir à compter du 15 mars 2021 sont annulées. Pour l'obtention du baccalauréat, les notes de ces épreuves seront remplacées par les notes obtenues par les lycéens dans le cadre du contrôle continu, c'est-à-dire par la moyenne des moyennes trimestrielles de l'année de terminale. Validée à l'issue des conseils de classe du mois de juin 2021, cette moyenne constituera la note prise en compte pour le baccalauréat dans les enseignements correspondants.

Afin de favoriser l’évaluation des élèves au fil de leur apprentissage, les sujets qui devaient être donnés aux épreuves de mars seront, à titre exceptionnel, divulgués dans la banque nationale de sujets. Les professeurs pourront organiser des évaluations, dans le cadre du contrôle continu, sur la base de ces sujets.

Enfin, l'égalité de traitement des candidats sera assurée par la publication d'un guide relatif à l'évaluation en contrôle continu et d'un cadre de travail national en matière d'harmonisation, afin d'organiser le travail des commissions d'harmonisation qui se tiendront à la fin de l'année.

Tout le travail du second semestre est concentré sur une préparation sereine des élèves à l'entrée dans l'enseignement supérieur.

Épreuve de philosophie et épreuve du Grand oral (classe de terminale)

Le calendrier des épreuves prévues en juin de cette session 2021 est maintenu :

  • l'épreuve de philosophie se tiendra le 17 juin ;
  • les épreuves orales du Grand oral se dérouleront du 21 juin au 2 juillet.

L'épreuve de philosophie sera aménagée pour que soient prises en compte les conditions particulières d'apprentissage des élèves depuis mars 2020. Ainsi, elle comportera 4 sujets au total, un sujet de commentaire analyse de texte et 3 sujets de dissertation, au lieu de 2 initialement, qui porteront sur des notions distinctes afin de couvrir le plus largement possible le programme de la classe terminale.

Parcoursup

S'agissant de Parcoursup :

  • le calendrier de transmission des notes est maintenu en mars-avril 2021 avec les bulletins et notes de première (résultats des épreuves anticipées de français, les épreuves de contrôle continu 1 et 2, la spécialité abandonnée en fin de première) ainsi que les bulletins des 1er et 2e trimestres de terminale ;
  • les résultats du baccalauréat sont transmis aux formations de l'enseignement supérieur en juillet 2021.

Pour en savoir plus :